BANNIERE1

Le Grand Noël du Puy du Fou

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-huitième fois dans le cadre de ce 52ème RDV, dont le thème a été choisi par Pierre du blog Mon Grand Est "L'Avent".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

Tout le monde -ou presque- connaît le Puy du Fou, élu parc d'attraction préféré des français au classement "UFC Que choisir" en 2016, et plusieurs fois meilleur parc au monde...

En dehors de ses nombreux spectacles de jour, ce parc à thème situé aux Epesses en Vendée, dans la région des Pays de la Loire, est notamment connu pour sa célèbre Cinéscénie, un fabuleux spectacle nocturne de plein air retraçant l'histoire de la Vendée, assuré par des bénévoles sur la plus grande scène du monde : 23 hectares !

Mais connaissez-vous le Grand Noël du Puy du Fou ?

Le temps de quelques week-ends en novembre et en décembre, le parc ouvre ses portes et nous invite à entrer dans la magie de Noël, revêtu de ses habits de lumière.

Nous y étions en famille dimanche dernier... Laissez-moi vous raconter notre merveilleuse journée là-bas :

Avec "Le mystère de Noël", un spectacle absolument grandiose d'1h20, l'histoire de Noël se déroule sous nos yeux en danses et en musique à travers une succession de tableaux, de l'Egypte des Pharaons aux Rois mages d'Orient en passant par les batailles de la conquête de Rome. Fabuleux et éblouissant !

puy du fou noel

Les burons de Salers

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-septième fois dans le cadre de ce 51ème RDV, dont le thème a été choisi par Chacha Aventurière du blog Les aventures de la tribu de Chacha "Fromage".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

On a beau aimer le fromage, on ne connait pas forcément la différence entre un fromage fermier et un fromage laitier : un fromage laitier est un fromage fabriqué dans une laiterie avec le lait (cru ou pasteurisé) de plusieurs fermes, tandis qu'un fromage fermier est fabriqué après chaque traite directement sur le lieu de la traite, donc avec le lait cru d'un seul troupeau.

Dans les régions où les troupeaux passent l'été dans les prairies d'altitude, des petites maisons ont été construites pour que les vachers et les bergers puissent rester avec leurs bêtes le temps de la transhumance et fabriquer leurs fromages sur place : en Ariège on les appelle des orris, dans le Pays Basque des cayolars (ou cujalas), dans les Alpes des chalets, et dans le massif central des burons.

Ce sont précisément des burons dont je voudrais vous parler aujourd'hui, et en particulier des burons de Salers.

burons salers10

 

 

Salers, c'est le nom d'un charmant petit village médiéval situé à 950 mètres d'altitude au coeur du Parc des volcans d'Auvergne, et qui mérite assurément le détour...

Entre Loire et Histoire

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-sixième fois dans le cadre de ce 50ème RDV, dont le thème a été choisi par Alexandra du blog Itinera Magica "Ruines".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

Pour illustrer ce thème je vous emmène à Champtoceaux, dans ma région des Pays-de-la-Loire...

Autrefois baptisée Châteauceaux, cette petite commune de Maine-et-Loire, surplombant le plus grand fleuve de France, est une ancienne ville fortifiée.

Détruite par le Duc de Bretagne en 1420, de nos jours on a du mal à s'imaginer que sa citadelle était encore plus grande que celle de Carcassonne, car il en reste aujourd'hui seulement les 2 tours d'entrée et les ruines de l'ancienne place forte.

La randonnée "Entre Loire et Histoire", présentée sur le site de l'office de tourisme "Une autre Loire", nous entraîne à la découverte des vestiges -inscrits à l'inventaire des monuments historiques- de la partie seigneuriale, seule partie actuellement accessible au public. De là on profite aussi, entre les arbres, d'une jolie vue sur la vallée de la Loire, mais c'est assurément depuis le site classé du Champalud, au départ du circuit, que le panarama est le plus somptueux !

En bordure de Loire, on découvre également l'ancien village de pêcheurs de la Patache, ainsi que le Cul du Moulin... N'y voyez là aucune grossièreté, il s'agit seulement du nom de ce moulin pendu, dernier exemple d'un moulin de Loire, longtemps assimilé à un péage !

Entre Loire et Histoire, cette magnifique boucle se referme en passant devant les Deux Tours encadrant la porte d'entrée de l'ancienne citadelle médiévale de Châteauceaux.

Voilà donc un très joli circuit, offrant des paysages variés, qui remonte pour nous à la mi-novembre 2016 avec Philippe, et que je ne peux que vous conseiller. 

A faire et à refaire en différentes saisons !  

Le zoo de la Boissière-du-Doré

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-cinquième fois dans le cadre de ce 49ème RDV, dont le thème a été choisi par Mitchka du blog Fisch and Child(ren) "A 15 km de chez moi, il y a...".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

A exactement 15,6 km de chez moi, il y a... un zoo ! C'est le zoo de la Boissière-du-Doré, situé en Loire-Atlantique entre Cholet et Nantes, au milieu du vignoble nantais.

Enfant, j'adorais les zoos. C'était pour moi un grand moment d'évasion, l'occasion de voir des animaux qu'alors je ne pouvais voir nulle part ailleurs... Par la suite, j'ai rêvé de pouvoir les voir un jour dans leur milieu naturel, en safari notamment... J'ai alors commencé à voir les zoos d'un autre oeil et à les délaisser, peinée de voir les animaux captifs, prisonniers de cages ou d'enclos si petits... 

Mais au fil des ans les zoos ont pour la plupart évolué, améliorant le bien-être des animaux et oeuvrant pour la sauvegarde des espèces en danger d'extinction. J'ai donc essayé de les voir sous ce jour nouveau, celui de la protection des espèces rares, vulnérables ou menacées...

Fin 2016, j'ai eu la chance immense de voir mon rêve de safari devenir réalité, avec un voyage en Afrique du Sud... Après avoir vu ainsi les animaux dans leur milieu naturel, je pensais bien qu'à mon retour je n'aurais plus jamais envie de mettre un pied dans un zoo ! Mais il n'en est rien, et curieusement c'est même tout le contraire puisque j'ai pris un Pass annuel pour le zoo de la Boissière-du-Doré.

Le village troglodytique de Rochemenier

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-quatrième fois dans le cadre de ce 48ème RDV, dont le thème a été choisi par Plume du blog Expériences en famille "Curiosités".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

Pour illustrer ce thème, après avoir tout d'abord pensé vous faire découvrir en randonnée les fours à chaux près de chez moi, c'est finalement à la découverte du monde mystérieux et fascinant des troglodytes que je vous emmène.

Dans ma région angevine, en Maine-et-Loire dans les Pays de la Loire, l'univers troglodytique est en effet très présent, tout particulièrement du côté de Saumur. Avec un millier de kilomètres de galeries souterraines, c'est le plus grand réseau troglodytique de France, que l'on retrouve sous diverses formes : maisons et gîtes, zoo, restaurants, champignonnières, caves etc.

On y trouve aussi tout un village : le village de Rochemenier, situé à Louresse-Rochemenier précisément, qui permet de découvrir la vie paysanne souterraine d'autrefois à travers notamment deux anciennes fermes creusées dans le falun, et une chapelle.

Tout comme le tuffeau, dont on trouve de nombreuses maisons sur les bords de Loire, le falun est une roche facile à creuser et c'est dès le moyen âge que les paysans se sont mis à y creuser la cour de leur ferme, puis leur maison d'habitation et les dépendances.

Les lavoirs de Pontrieux en 20 photos

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-troisième fois dans le cadre de ce 47ème RDV, dont le thème a été choisi par Caroline du blog Family Trip and Play "Au fil de l'eau".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

Au temps où les machines à laver n'existaient pas encore, chaque village possédait son lavoir communal. Dans les villes bien sûr on en trouvait plusieurs, comme à Pontrieux"Petite cité de caractère" des Côtes d'Armor, où il y en avait 5... 

Mais la "petite Venise du Trégor", ainsi qu'est surnommée cette commune bretonne, abritait aussi un nombre impressionnant de lavoirs privés : 50 au total !

Grâce à son port, la ville était en effet prospère jadis, et les riches propriétaires possédant de grandes maisons bourgeoises sur les berges du Trieux avaient fait construire leurs propres lavoirs, afin que leur beau linge ne soit pas lavé dans les lavoirs publics et que leurs lavandières ne divulguent pas leurs petites anecdotes familiales...

Après avoir été longtemps laissés à l'abandon après l'apparition des lave-linge, l'association "Nos lavoirs"créée en 1991, a tout mis en oeuvre pour que ces lavoirs datant du XVIIIèm et XIXèm siècle sortent de l'oubli.

Ainsi aujourd'hui, tous les ans de mai à septembre, une promenade en barque d'une vingtaine de minutes au fil du Trieux permet d'admirer les 50 lavoirs restaurés et joliment décorés par leurs propriétaires, et d'en savoir un peu plus sur leur histoire et celle des lavandières...

Car si on peut en apercevoir quelques-uns depuis les rives, c'est assurément de la rivière qu'on peut tous les découvrir et les apprécier au mieux.

Nos vacances en 2005 : Le tour de Belle-Ile-en-Mer en 4 jours

En août 2005, c'est sans les enfants que nous nous avons entrepris de faire le tour de Belle-Ile-en-Mer en 4 jours à pied, avec juste notre sac sur le dos...

Faire le tour de cette île du Morbihan par son sentier côtier, ça représente presque 85 kms, répartis ainsi en 4 étapes :

                    ♦ 1ère journée   : Le Palais - Sauzon - Les Poulains       23,5 km
                    ♦ 2ème journée : Sauzon - Bangor                                  30,5 km
                    ♦ 3ème journée : Bangor -Locmaria                                23 km
                    ♦ 4ème journée : Locmaria - Le Palais                              17,3 km
  

Nous avons choisi de prendre le bateau au départ de Quiberon, où nous avons laissé notre voiture sur un parking payant et gardé le temps de notre escapade.

Quant au logement sur l'île, une chambre d'hôte ou une chambre d'hôtel nous attendait à la fin de chaque étape...

                       belle ile en mer sommaire

Circuit des coteaux et forêt de Beaulieu - Faye d'Anjou

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-deuzième fois dans le cadre de ce 46ème RDV, dont le thème a été choisi par Boudou Reuzé du blog 1916 kilomètres "Côtes et coteaux".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

Les coteaux font partie des paysages familiers qui m'entourent depuis toujours. Dans ma région du Maine-et-Loire, ces terrains pentus sont souvent recouverts de vigne, à l'image des coteaux du Layon, qui ont donné leur nom à un vin blanc moelleux dont la renommée s'étend bien au-delà de la vallée de la Loire...

C'est à l'automne que je préfère me balader dans les vignes, lorsqu'elles se parent de jaune ou de rouge, mais c'est dans leur parure de printemps qu'aujourd'hui je vous invite à découvrir ces fameux coteaux du Layon.

En plus du vignoble, le circuit des coteaux au départ de Faye-d'Anjou offre de jolis points de vue sur le moulin à vent de la Pinsonnerie et permet la découverte de la fontaine St Martin, ainsi que de la forêt de Beaulieu.

Au cours de notre randonnée en avril dernier avec notre fille de 18 ans, nous n'avons cependant pas pu admirer cette forêt... Nous n'avons en effet pas effectué l'itinéraire de la fiche de randonnée tirée du site internet de l'Agence départementale du tourisme de l'Anjou, car mes recherches un peu précipitées sur internet ce jour-là m'ont conduit sur la page du site Loire Layon Tourisme, présentant un circuit qui, nous l'avons constaté à nos dépens, a été modifié pour devenir le circuit tel que présenté ci-dessous !

Abbaye de Bellefontaine et chemin des Canons

logo-EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel "En France Aussi", évènement interblogueurs organisé par Sylvie du blog Le coin des voyageurs, qui découvre (ou redécouvre) la richesse et la beauté de la France. 

Chaque mois, elle invite d'autres blogueurs à partager des articles autour d'un thème différent.

Depuis quelques temps, un blogueur est invité à être le leader du mois, et à choisir le thème.

Ce mois-ci, je participe pour la trente-et-unième fois dans le cadre de ce 45ème RDV, dont le thème a été choisi par Plume du blog Expériences en famille "Patrimoine religieux".

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦  ♦ ♦ ♦ ♦  

Pour illustrer ce thème je vous invite à randonner dans les Mauges et, par le chemin des Canons, à découvrir l'abbaye de Bellefontaine installée dans la campagne de Bégrolles-en-Mauges, dans le Maine-et-Loire.

abbaye bellefontaine chemin des canons3
Vue sur l'abbaye de Bellefontaine...

Restez informés !

Pour être au courant de chaque nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "la montagne en photos" et "la mer en photos".

Traduction

A propos

 

photo presentation

 

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je fais de la randonnée depuis 1990.

Ici, vous trouverez quelques conseils mais surtout, je vous fais partager mes randonnées, principalement à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Pyrénées
- Alpes
- Corse
- Bretagne
- Pays de la Loire
- Ile de la Réunion

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée.

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.