BANNIERE2

Dans le guide Chamina "Volcan Cantalien", dont elle est tirée, cette randonnée est juste intitulée "L'Usclade". Un titre peu révélateur à mon sens pour qui ne sait pas que l'Usclade est un Puy culminant à 1 498 mètres d'altitude.

Un titre qui ne laisse pas non plus deviner que le Puy Griou fait partie du circuit... Avec sa silhouette qui ne passe pas inaperçue dans le paysage, c'est pourtant un sommet emblématique du Cantal ! 

Là-haut, à 1 690 mètres d'altitude, le panorama qui s'ouvre à 360° offre une vue imprenable et absolument grandiose sur les vallées de la Jordanne et de la Cère.

Mais le gravir est une toute autre histoire... En effet, ainsi qu'un panneau nous en informe à son pied, son ascension est technique et déconseillée aux personnes sujettes au vertige : le Puy Griou est un cône de phonolite (une pierre qui "sonne" quand on tape dessus, pour la découpe de plaques de lauze par exemple...) et son ascension se fait sur un pierrier, avec une pente plus raide à la fin nécessitant l'aide des mains. 

J'avoue que j'ai bien failli renoncer, mais dans certaines circonstances faire demi-tour est parfois aussi compliqué que de continuer...

Bref, la mise en garde est vraiment justifiée : même si ce sommet est très prisé, son ascension est difficile et vertigineuse, et il faut vraiment bien réfléchir avant de l'entreprendre ! 

usclade puy griou17


Rassurez-vous cependant, même sans gravir le Puy Griou la randonnée est belle, et vous pourrez profiter des jolies vues offertes tout au long de cette boucle au départ du charmant petit village de Mandailles-Saint-Julien.

Pour nous, c'était en juillet 2016, avec notre fille de 17 ans. Un souvenir mémorable avec un pique-nique en haut du Griou ! Mais une prochaine fois je crois que je me satisferai très largement d'un pique-nique à son pied, car la vue y est vraiment magnifique aussi !  

 usclade puy griou1Ci-dessus : en montant au Puy Griou, après le hameau de Liadouze...

usclade puy griou2Ci-dessus : vue sur la vallée de Mandailles...

usclade puy griou3Ci-dessus et ci-dessous : en montant vers l'Usclade et le Puy Griou...

usclade puy griou4

usclade puy griou5Ci-dessus : vue sur le Puy Griou, en montant...

usclade puy griou6Ci-dessus : en se retournant, vue sur la vallée de Mandailles...

 

 usclade puy griou20


Difficulté
 : Difficile

Départ : Parking près du pont sur la Jordanne à Mandailles (924 m) 

Dénivelé : 800 m 

Boucle : 14,5 km

Temps de marche : 5h30 pour la boucle
(Temps de marche donné à titre indicatif, sans les pauses) 

 

Accès : Par la D17 depuis Aurillac ou par la D317 depuis Saint-Jacques des Blats.

usclade puy griou16 
Ci-dessus : machaon en haut du Puy Griou...

Descriptif : Du parking, suivre la route qui va vers Aurillac et au bout de 200 mètres prendre à gauche la route en direction de la cascade du luc. Poursuivre jusqu'au hameau de Liadouze en ignorant la cascade (à moins de vouloir faire le détour). Traverser le village et poursuivre jusqu'à quitter le goudron pour un chemin de terre à droite. A la patte d'oie un peu plus loin prendre à gauche en longeant une grange. Le sentier franchit un ruisseau. Au croisement suivant, poursuivre en face sur le chemin qui s'élève vers une zone de pâturages. Tourner à droite en direction du "Puy Griou par Fournal". A hauteur d'une ruine prendre à gauche le sentier qui grimpe en forêt. Rejoindre une ruine et à la patte d'oie juste prendre le chemin qui grimpe à droite. Après avoir longé une plantation de résineux monter à gauche sur un sentier dans une hêtraie. Lorsqu'on en sort, on arrive à une bifurcation, avec le Puy Griou qui se dessine franchement sur la droite. Ignorer le sentier de droite qui s'enfonce dans la forêt et prendre celui de gauche en bordure de pâturage. Franchir une clôture puis rejoindre, par la droite, le col au pied du Puy Griou, là où se trouve le panneau d'avertissement. Gravir ou non le Puy Griou, en aller/retour, et redescendre jusqu'à la bifurcation. Cette fois-ci, prendre le sentier qui s'enfonce dans la forêt. Au petit col rester à droite. Le sentier débouche sur une grande piste que l'on suit d'abord à gauche, puis à droite, pour atteindre finalement le col du Gliziou. A ce col prendre à droite et redescendre jusqu'à Mandailles.  

parcours usclade puy griouTracé du parcours - Calcul d'itinéraires

usclade puy griou19Ci-dessus : le Puy Griou...

usclade puy griou9Ci-dessus : panorama en haut du Puy Griou...

usclade puy griou15Ci-dessus : Philippe contemplant le panorama au sommet du Puy Griou

usclade puy griou14Ci-dessus : en haut du Puy Griou...

usclade puy griou7Ci-dessus : tout près du Puy Griou, en redescendant...

usclade puy griouCi-dessus : au départ de Mandailles-Saint-Julien...

usclade puy griou18Ci-dessus : vue de Mandailles-Saint-Julien, en redescendant...

 

localisation usclade puy griou  
Localisation de l'Usclade et du Puy Griou- Calcul d'itinéraires

 

                   INFOS PRATIQUES :

- Il est également possible d'accéder au Puy Griou en partant des Chazes (Saint-Jacques-des-Blats) : voir ici sur le site officiel "Auvergne Tourisme".

- Pour retrouver mes autres idées de randonnées dans le Massif Central, c'est par , et mes idées touristiques par ici

 

Et vous, connaissez-vous l'Usclade ? Et le Puy Griou ? L'avez-vous déjà gravi ?

                                                       PRECISIONS UTILES :

 Concernant les difficultés des randonnées, le classement "facile""moyen" ou "difficile" est donné à titre indicatif, et correspond généralement à la difficulté indiquée dans les topo-guides ou sur les sites internets officiels d'où sont tirées les randonnées. Selon qu'il est débutant, occasionnel ou habitué à la marche, un randonneur n'aura cependant pas la même notion de la difficulté, et une randonnée dite "facile" à la montagne n'est pas comme une randonnée dite "facile" dans d'autres régions. Il ne faut jamais sous-estimer une randonnée, même facile, et tout particulièrement en montagne, et bien prendre en compte son dénivelé : plus le dénivelé est important, plus ça grimpe, avec des pentes plus ou moins ardues et plus ou moins longues... Les sentiers de randonnées, mêmes ceux qui sont faciles, sont souvent caillouteux et peuvent parfois être glissants (ou le devenir en cas de pluie) : il faut impérativement être bien chaussé... Pour éviter toute mauvaise surprise, et partir dans de bonnes conditions et correctement équipé, je vous conseille de lire mon article "Mode d'emploi pour une randonnée en montagne réussie".

♦ Certaines randonnées ou visites touristiques ont été faites il y a longtemps, aussi les renseignements les concernant peuvent être erronés : changements de parking de départ, tracés modifiés, sentiers ou sites fermés temporairement ou définitivement... Il convient donc de vérifier les informations fournies avant de partir en randonnée ou avant de visiter un site touristique. 

Commentaires   
Pascale MD
# Pascale MD 18-05-2018 16:11
Coucou Sylvie,
Très très jolie cette randonnée, des paysages comme je les aime, des points de vues magnifiques, de superbes rencontres. Si tu dis difficile, ce doit être rude, car tu as tout de même l'habitude de ces grimpettes.
Un grand bravo, c'est du post de fond !
Ce sont des Ancolies les fleurs ?
Merci pour ce grand bol d'air frais. Bises et belle fin de journée
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 18-05-2018 20:49
Coucou Pascale !

Avec plaisir ! Merci à toi !

Ce qui est difficile dans cette rando c'est la grimpette du Puy Griou, surtout pour ceux qui souffrent un peu du vertige, comme moi. C'est pour ça que j'ai insisté, car on ne s'en rend pas forcément compte au tout début de la montée. En fait il n'y a pas de sentier balisé pour la montée au Griou. Il y a plusieurs voies possibles. Nous avions choisi le sentier qui part complètement sur la droite (quand on se trouve face au Griou, à son pied), en pensant qu'en le contournant ainsi ce serait moins raide que l'autre sentier qu'on apercevait face à nous. Mais en fait au début ça va, et après finalement ça se corse aussi de ce côté-là. Inévitablement, de n'importe quel côté, l'ascension du Griou est corsée !

Mais si on ne fait pas cette grimpette, le reste de la rando n'est pas difficile. Long, certes, car ça n'enlève pas de kilométrage. Avec du dénivelé certes aussi, mais sans difficulté particulière...

Pour ce qui est des fleurs, je suppose que tu parles de la photo prise en haut du Griou, près du cairn. Eh bien non, ce ne sont pas des ancolies mais de simples clochettes.

Je suis ravie que cette balade auvergnate t'ait plu, et je te souhaite un très beau week-end ! Bises à toi.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nath
# Nath 26-05-2018 18:21
Cette fois, c'est moi qui jouerai bien les randonneurs-tor tues pour photographier chaque fleur rencontrée sur le sentier ! lol
C'est super joli ce coin que je ne connais pas (une fois de plus !)
Et je suis trop fan de ta photo du machaon ! :)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 28-05-2018 15:29
C'est super de pouvoir allier la passion de la rando avec celle de la photo. Mais ma passion de la photo grandit à tel point que je deviens de plus en plus une randonneuse-tor tue... Dur dur alors quand il faut faire des choix et laisser la photo de côté pour avancer... Ressens-tu la même chose parfois toi aussi ou arrives-tu à concilier les 2 sans problème ?
Pour ce qui est du machaon je ne m'attendais pas à en trouver un à cet endroit sur le sommet ! C'était le petit plus de cette belle journée...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Nath
# Nath 01-06-2018 22:32
Ah ah... la question fatidique !!! Concilier la photo et la rando sans problème c'est compliqué, surtout que question rando, j'aime quand il y a du dénivelé et quand je pars en rando avec des copains faire 1000 m de dénivelé environ, pas question de s'arrêter toutes les 5 secondes. Même si on profite et qu'on prend le temps d'admirer, il y a une question de météo : les orages arrivent souvent dans l'après-midi. Et pourtant je ne peux pas m'empêcher de mettre mon (lourd) appareil photo dans le sac !
Du coup quand j'ai vraiment envie de faire de la photo et particulièremen t de la photo animalière, je pars seule. Et là ma journée rando peut se transformer en observation-pho to si les rencontres sont au rendez-vous. Et dans ce cas la rando n'est plus un but mais un prétexte ! ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 03-06-2018 15:19
Ah ok, je comprends ta façon de faire. Comme tu es tout près de la montagne et que tu peux programmer des randos facilement, c'est une bonne technique. Sauf pour le lourd appareil photo à traîner dans le sac pour les grandes randos ;-)
Nous on ne peut aller à la montagne qu'en vacances, alors on y fait des randos à des moments très précis de l'année, et en famille... L'avantage par contre c'est que nos randos étant moins sportives que les tiennes, on peut se permettre de s'attarder un peu plus... Du coup je me demande si mes randos ne sont pas toutes des prétextes pour faire de la photo :P
Répondre | Répondre en citant | Citer
Francis
# Francis 31-05-2018 09:52
Malheureusement je ne suis jamais monté là-haut, me contentant d'être passé plusieurs fois au pied à bicyclette dans la descente ou la montée du Pas de Peyrol. Par contre, je reconnais le cadre verdoyant et fleuri de ces sentiers dont mes croquenots ont parfois fait sonner les phonolites, c'était là-bas, ailleurs ;-) Merci pour tes magnifiques panoramas sur ces vallées cantaliennes rayonnantes.
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 01-06-2018 15:40
Je te laisse la montée du Pas de Peyrol en vélo ;-) Ça me parait plus difficile encore que la montée du Puy Griou :lol:
Sinon je devine que ce n'est pas à la lecture de cet article que tu découvres ce que sont les phonolites. Personnellement je ne le savais pas avant de faire cette randonnée...
Répondre | Répondre en citant | Citer
Francis
# Francis 02-06-2018 08:21
J'étais déjà passé dans le Cantal à vélo avant que notre fils aîné ne s'installe professionnelle ment à RIOM-ES-MONTAGN ES pour un peu plus d'une année. Géologiquement c'est un département-vol can passionnant que nous avons un peu parcouru à pied, à vélo, en été, automne, hiver, dans les guides, et dans la littérature ("L'annonce" de Marie-Hélène LAFON est un excellent roman, un peu plus que de "terroir" et cette auteure donne à lire ailleurs aussi de très belles pages, sensibles, fines).
Bon weekend Sylvie
Répondre | Répondre en citant | Citer
Sylvie
# Sylvie 03-06-2018 15:29
Merci Francis !
Et merci beaucoup pour cette référence littéraire : je viens de regarder et ça m'intéresse fortement ! J'ai noté ça pour une idée de cadeau pour Noël prochain ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
Ajouter un Commentaire


Restez informés !

Pour ne rater aucun nouvel article, inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement en cadeau mes 2 albums photos numériques : "La montagne en photos" et "La mer en photos".

Traduction

A propos

 photo presentation

Coucou !

Moi c'est Sylvie...

Je randonne depuis 1990 et ici je vous fais partager mes randonnées, à la montagne mais aussi à la mer ou ailleurs, en été comme en hiver :

- Afrique du Sud
- Alpes
- Andorre
- Bretagne
- Charente-Maritime
- Corse
- Espagne
- Ile de la Réunion
- Massif Central
- Pays-de-la-Loire
- Pyrénéees

 

Suivez-moi sur Facebook

 

Recherche

Avertissement :

Les indications fournies dans mes descriptifs sont brèves et sommaires, et servent principalement à vous faire une petite idée de la randonnée présentée, selon mon ressenti. Elles ne remplacent pas l'indispensable topo-guide, qui vous fournira un descriptif complet et précis de votre randonnée, ainsi qu'une carte IGN pour le détail du parcours. 

Des facteurs météo ou autres sont susceptibles de faire évoluer rapidement la difficulté d'un itinéraire. Chaque randonnée se fait donc sous votre propre responsabilité. Toutes les informations fournies ici ne pourront en aucun cas engager ma responsabilité en cas d'accident ou de quelque manière que ce soit.